Apprendre > Lexique
Les termes ci-après proviennent de sources diverses :
- les publications du réseau coupures de combustible
- le mémento du petit forestier de la MFR d'Arradon
- le mini lexique forestier Pijouls
- l'Encyclopédie du Québec contemporain
NomDéfinition
AbattageAction de couper un arbre sur pied
AffouageDroit des habitants sur le bois de feu des forêts voisines
AnnuelSe dit d’une plante dont le cycle de végétation total ne dépasse pas une année
ArbreVégétal ligneux à tige simple pouvant atteindre au moins 7 mètres à l'âge adulte
Arbre forestierArbre de massif forestier. s’oppose à l’arbre isolé, ou à l’arbre de parc, ou d’alignement
ArbrisseauVégétal ligneux de petite taille et à tige ramifiée dès la base
ArbusteVégétal ligneux à tige simple n'atteignant pas 7 mètres
Association végétaleEnsemble de plusieurs espèces de plantes formant une sorte de communauté
BalivageForme d'intervention ayant pour vocation le développement de jeunes brins (baliveaux) dans un peuplement forestier (taillis simple ou taillis sous futaie)
Bas perchisJeune futaie constituée de perches d’une quinzaine de centimètres de diamètre (stade intermédiaire entre le gaulis et le haut perchis)
BiodiversitéVariété des espèces vivantes peuplant un écosystème donné
BiomasseVolume de ce qui est vivant (par exemple, le bois est de la biomasse ligneuse)
BiotopeAire géographique où les facteurs écologiques ont des valeurs constantes
BisannuelSe dit d’une plante dont le cycle de végétation complet s’étale sur deux années consécutives
Blanc étocCoupe rase
Bois d'industrieBois de dernier choix, destiné à la trituration (par exemple pâte à papier ou panneaux de particules)
Bois d'œuvreBois destiné aux utilisations nobles (par exemple menuiserie, charpente, ébénisterie…, opposé à bois d'industrie)
Bois de feuDestiné au chauffage ou à la carbonisation
Bois de serviceBois de construction
Bois de triturationDestinés à la fabrication de pâtes à papier, panneaux de particules ou de fibres
BouquetGroupe d'arbres de dimensions et d'âges sensiblement voisins s'étendant sur quelques ares
BourrageEnsemble de la végétation qui accompagne l'essence principale d’un peuplement et peut jouer un rôle important dans son éducation
BrancheRamification principale de la tige
BroussinExcroissance du tronc à surface hérissée d'aspérités
CaducifoliéA feuilles caduques
CépéeEnsemble des rejets issus d'une même souche et de développant sur la dite souche
ChablisArbres renversés le plus souvent à la suite d'un incident d'ordre climatique (fort vent, neige trop lourde, gel) mais on en trouve également à cause d'un terrain instable voire d'une exploitation mal réalisée
CharpenteEnsemble des grosses branches constituant la structure d’un arbre
ChicotPartie de branche restant attachée au tronc après un ébranchage peu soigneux
CimePartie supérieure d'un arbre
Coupe d’améliorationExploitation visant à favoriser les plus beaux sujets
Coupe raseExploitation de toutes les tiges d’une parcelle forestière (synonyme coupe à blanc étoc)
Coupe-feuBande de terre non boisée destinée à barrer la route aux incendies (synonyme pare-feu)
Coupure de combustibleOuvrage sur lequel la végétation a été traitée, tant en volume qu'en structure du combustible, pour réduire la puissance d'un front de feu l'affectant
CouvertEcran formé par les houppiers et limitant la quantité de lumière arrivant au sol
DébardageOpération consistant à transporter les bois (la plupart du temps depuis le point de chute) jusqu'au lieu de stockage
DébroussaillementAction d’arracher, de couper les broussailles (voir Article L321-5-3 du code forestier)
DéforestationSuppression de la forêt
DéfourchageSuppression des brins excédentaires d’un arbre fourchu
DéfrichementConversion d’une forêt en culture par arrachage complet des souches
DégagementSuppression de la végétation parasite autour des plants à protéger
DensitéNombre de tiges d'un peuplement mesuré à l'hectare. Elle dépend de l'écartement
DépressageOpération qui vise à abaisser la densité d’un jeune peuplement d’arbres
Descente de cimeDépérissement du houppier, accompagné de l’apparition de gourmands à un étage inférieur
DrageonRejet qui naît d'un bourgeon situé sur une racine
EbrancherCouper les grosses branches
EclaircieOpération sylvicole consistant à supprimer certains sujets d’un peuplement de façon à favoriser ceux qui restent
EcobuageDestruction par le feu des mottes d’herbe et des racines dans le but de fertiliser le sol grâce aux cendres
ÉcosystèmeEnsemble organisé des êtres vivants, comme les animaux, les végétaux et les bactéries, et des éléments inanimés d’un milieu naturel
ElagageSuppression naturelle ou artificielle de certaines branches
EmondageSuppression artificielle des mauvaises branches
EssarterDéfricher un bois
FaçonnageEnsemble des opérations permettant de transformer un arbre abattu en une pièce prête à être mise en oeuvre, à savoir, ébranchage, choix des découpes et tronçonnage
FourcheDivision du fût en plusieurs grosses branches
FourréPeuplement forestier composé de brins de moins de 2,50 mètres, dense et difficilement pénétrable
FricheTerre dont la culture est abandonnée depuis longtemps ou qui n’a jamais été cultivée
FutaiePeuplement forestier constitué de tiges provenant de semis
GarrigueFormation végétale ouverte composée principalement d’arbustes et d’arbrisseaux
GaulisStade de développement d'une futaie régulière qui suit celui du fourré
Haut perchisfutaie d’arbres de 15 à 20 cm de diamètre
HéliophileSe dit d'une espèce de pleine lumière donc qui ne supporte pas l'ombre
Héliophilese dit d’une plante qui ne peut se développer qu’en pleine lumière (opp sciaphile)
HerbacéQui a la consistance souple et tendre de l’herbe (opposé à ligneux)
HouppierEnsemble des branches, rameaux et feuilles au dessus du fût
HumusMélange d'acides organiques provenant de la décomposition des végétaux et formant une matière d’aspect terreux et de couleur brun foncé
IndigèneSe dit d’une espèce qui est née spontanément dans la zone où elle vit (synonyme aborigène, autochtone)
LayonBande étroite servant à la pénétration dans une Forêt
LigneuxSe dit d’un végétal dont la tige est boisée (elle se « lignifie »)
MaquisFormation végétale arbustive résultant de la régression de la forêt méditerranéenne
NaturaliséSe dit d’une espèce exotique qui, dans un milieu qui lui convient, se comporte comme une plante indigène
Pare-feuBande dégarnie sur laquelle le feu n’a pas de prise (synonyme coupe-feu)
PerchisStade d’évolution d’une jeune futaie équienne dont les tiges ont un diamètre compris entre 10 et 30 cm. Ce stade succède au gaulis et précède la futaie
PyrophileSe dit d’une espèce dont la dissémination ou la germination est favorisée par le feu
RecépageOpération qui consiste à couper une tige à sa base afin qu’elle émette des rejets
RémanentsDéchets d'exploitation restés sur le parterre de la coupe
SciaphileSe dit d’une espèce tolérant un ombrage important (opposé à héliophile)
SclérophylleQui a des feuilles dures, à cuticule épaisse et, de ce fait, bien adaptées à la sécheresse
SempervirentSe dit d’un végétal qui conserve ses feuilles plusieurs saisons et qui, de ce fait, apparaît toujours vert
SoucheEnsemble de la base du tronc et des grosses racines qui lui sont attachées
Sous-boisEnsemble des buissons et broussailles situé sous le couvert du peuplement principal
StèreQuantité de bois ayant un volume extérieur de 1 mètre cube
Succession végétaleSuite des groupements végétaux qui se remplacent au cours du temps en un même lieu
TaillisPeuplement issu des rejets de souches (opposé à futaie)
Thermophilese dit d’une plante qui croît de préférence dans des sites chauds et ensoleillés
TroncPartie basse du fût utilisable en bois d’œuvre, jusqu’aux branches maîtresses
TronçonnageOpération qui consiste à couper le bois en travers de son axe
TrouéeEspace vide dans une parcelle (synonyme clairière)
Copyright© 2004, 2005 - Debroussaillment.fr